Le covid… ou la covid ? Ou l’histoire d’un enjeu de taille

Non, je déconne, on est d’accord, l’enjeu semble limité… C’est pourquoi l’Académie française s’est penchée sur la question.

A la fin du mois de décembre 2019, le virus du Covid 19 est signalé en Chine.
En mars 2020, l’Office québécois de la langue française l’annonce : le Covid sera féminin.
Début mai 2020, l’Académie française suit : en France aussi, le terme Covid serait féminin.
Entre les deux : 5 mois d’usage. Et de masculin, dans les médias comme dans la rue.

Alors, pourquoi préférer le féminin au masculin ?

« Covid est l’acronyme de corona virus disease, et les sigles et acronymes ont le genre du nom qui constitue le noyau du syntagme dont ils sont une abréviation. »
Hein ?
Par exemple : on dit la SNCF (même si la SNCF fait tout pour supprimer ce « la »), parce que Société, c’est féminin (et SNCF, pour les distraits, signifie Société nationale des chemins de fer français).
Avec les acronymes étrangers, le principe reste le même.
On dit le FBI, parce que Bureau est masculin. Et la CIA, parce que Agency, c’est féminin.
Donc pour Covid, Corona virus disease, il faudrait donc employer le féminin, car le fameux noyau est un équivalent du nom français féminin maladie. 
Et expliqué comme ça, ça peut sembler logique.

Mais alors pourquoi tout le monde dit le covid ?
Pour une banale histoire de métonymie voyons ! Eh oui, nous avons surtout parlé du coronavirus… Et virus, c’est masculin. Glissement du genre. CQFD.

Alors on dit quoi ?
Ce qui est bien, avec cet embrouillamini (on n’utilise pas suffisamment ce mot), c’est que quoi qu’il arrive, tout le monde aura raison.

Source : http://www.academie-francaise.fr/le-covid-19-ou-la-covid-19
Pour aller plus loin : https://www.franceculture.fr/sciences-du-langage/doit-dire-le-ou-la-covid-19
(et c’est vraiment intéressant, on y apprend notamment que cette décision ne serait pas le résultat d’une quelconque réunion, ou du moindre vote des académiciens, mais qu’elle serait le seul fait de sa seule secrétaire perpétuelle : Hélène Carrère d’Encausse, 90 ans et pas copine avec l’écriture inclusive et la féminisation des titres de profession…)
Source photo : https://www.pasteur.fr/fr/actualites-covid-19


Dire, ne pas dire #06 Quelque ou quel que ?
Dire, ne pas dire #05 Eh bien ou Et bien ?
Dire, ne pas dire #04 On dit numérique, pas digital (bordel !)
Dire, ne pas dire #03 (Acides DésoxyriboNucléique, c’est pas un peu compliqué ça comme mot ?)
Dire, ne pas dire #02 (Comment on utilise le verbe « partager » ? « Jouer » ou « affronter », même combat ? )
Dire, ne pas dire #01 (A vélo ou en vélo ? Basé sur ou fondé sur ? )

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :